La randonnue?

randonnée: activité de loisir consistant en une promenade de longue durée que l’on fait à pied…
nu: qui est sans aucun vêtement…
randonnue: randonnée qui se pratique sans aucun vêtement = randonnée naturiste.

Nombreux sont ceux qui depuis longtemps aimaient à se promener ainsi nus dans la nature mais qui, se croyant seuls à pratiquer ainsi, restaient isolés et soigneusement cachés. Les échanges sur la toile leur ont permis de se retrouver au sein d’une communauté qui aspire au même plaisir. Celui de pratiquer une activité physique toute naturelle, la marche, dans un environnement lui aussi naturel et dans la plus naturelle des tenues: la nudité.

Pas un nuage dans le ciel. La vue est splendide. Je suis au sommet d’une crête qui domine les hauts plateaux de Chartreuse.Un 360° sur les Alpes d’un coté, sur la plaine du bas Dauphiné de l’autre. Du Mont Blanc, qui se détache en arrière fond, au Mont Aiguille, en passant par les sommets de Belledonne, des Rousses, du Taillefer, de l’Obiou et du Devoluy. La seule autre présence humaine a été ce randonneur qui m’a précédé mais qui s’est arrêté pour casse croûter avant de faire demi-tour.

Allongé nu au soleil, avec la montagne pour moi tout seul, je pense soudain : Suis je vraiment un fou, comme le pensent certains. Je suis si bien, ici, parfaitement en harmonie avec le paysage et la nature. Pourquoi, alors que le monde entier semble m’appartenir, devrais je n’avoir comme seul désir que m’enfermer derrière des barrières, derrière des vêtements. Je voudrais, au contraire, que chacun puisse partager la plénitude que l’on peut éprouver à contempler ainsi ce monde de montagnes resplendissantes sous le soleil, et à découvrir le plaisir de se mouvoir nu en toute liberté.

 

Ce site rassemble images, récits ou commentaires de randonnues que j’ai effectuées durant ces dernières années au cours des différentes saisons, en solitaire ou en goupes.

« Toute parole sur un voyage est une célébration et une volonté de faire renaître en soi en les racontant les émotions ressenties alors. »
David Le Breton : Marcher, éloge des chemins et de la lenteur.

 » Désormais, la montagne était loin de moi, et j’étais rentré dans le grand tumulte des humains. Du moins ai-je pu garder dans ma mémoire la douce impression de passé. Je vois de nouveau surgir devant mes yeux le profil aimé des monts, je rentre par la pensée dans les vallons ombreux, et, pendant quelques instants, je puis jouir en paix de l’intimité de la roche, de l’insecte et du brin d’herbe. »
Elisée Reclus : Histoire d’une montagne.

 

Attention. Ces pages contiennent des photos de personnes nues prises dans un esprit naturiste.Si vous êtes choqués par la nudité, ou si vous cherchez des images pornographiques, vous pouvez retourner en arrière ou fermer la fenêtre/onglet.

Caution. These pages contain photographs of nude people taken in a naturist spirit. If you are shocked by nudity, or if you seek for pornographic images, you must go back or close the page/tab.

Articles récents

Sornin

Janvier, il est temps de sortir les raquettes puisque la neige a enfin fait son apparition. Petite balade vers Sornin en partant d’Engins. Bien habillé dans le parcours à l’ombre dans la forêt. Il y a quelques traces de raquettes. Au hameau de Sornin, j’aperçois une ou deux personnes. La montée vers le plateau est au soleil. Je me déshabille. Dans la neige fraîche, je croise une trace de raquettes, mais qui descend. A l’abri du vent, c’est agréable, exposé au vent, c’est plus frais. La neige est par endroit verglacée. Je parcours le plateau puis entreprend la descente par un autre versant. Mais le froid me gagne, je dois me rhabiller après une heure et vingt minutes de nudité.

Trois semaines plus tard, début février, j’y retourne. Les conditions d’enneigement ont bien changé. Jusqu’au hameau de Sornin, le cheminement est damé par les nombreux passages. Je suis habillé. Après le hameau je croise quelqu’un qui me reconnaît de ma vie professionnelle, puis je rejoint presque un groupe de quatre randonneurs. Heureusement ils continuent tout droit et moi je bifurque pour attaquer la montée vers le plateau. Dès que hors de vue du groupe, je me déshabille. Je fais ma trace dans une neige épaisse. Ça muscle les cuisses ! La ville, au fond de la vallée, est un peu dans la brume. En longeant la lisière de la forêt, je reste à l’abri du vent. Quand je m’aventure vers le centre du plateau, le souffle se fait sentir. Là, la neige soufflée est restée gelée. Sous mes pas, elle craque avec des bruits de verrerie brisée. Je mange debout. Immobile, j’ai enfilé mon blouson, que je laisse ouvert pour profiter du rayonnement solaire sur la peau. Je repars et mon blouson regagne le sac à dos. Au bout du plateau, descente raide dans la neige profonde. Je rejoint l’itinéraire qui contourne le sommet. Il n’y a qu’une seule trace de skieur. Je la suis. A un moment, elle tourne et descend dans un ravin. Je sais parfaitement que c’est le bon chemin, mais j’ai trop envie de rester nu encore un moment et je décide de tenter de continuer tout droit. Je me faufile entre les arbres, les creux et les bosses. Parfois je m’enfonce jusqu’au haut des cuisses dans des tous de neige poudreuse. Mais finalement, je dois bien constater qu’à un moment ça ne passe plus. Demi tour et remontée jusqu’au ravin. De l’autre coté je me rapproche du hameau de Sornin. Je fais durer le plaisir en restant à l’abri des bosquets d’arbres, mais arrivée tout proche du chemin emprunté ce matin, je dois bien me résigné à me rhabillé. J’ai tout juste fini lorsque deux randonneurs passent.

January, it’s time to take out the snowshoes since the snow has finally made its appearance. A short walk to Sornin from Engins. Well dressed in the shaded path in the forest. There are some snowshoe traces. In the hamlet of Sornin, I see one or two people. The ascent to the plateau is in the sun. I’m undressing. In the fresh snow, I see a snowshoe track, but it goes down. Sheltered from the wind, it’s pleasant, exposed to the wind, it’s cooler. The snow is icy in places. I walk along the plateau and then begin the descent on another side. But the cold is getting to me, I have to get dressed after an hour and twenty minutes of nudity.

Three weeks later, at the beginning of February, I go back. Snow conditions have changed significantly. Up to the hamlet of Sornin, the path is groomed by the many passages. I’m dressed. After the hamlet I meet someone who recognizes me from my professional life, then I join almost a group of four hikers. Fortunately they continue straight on and I turn left to attack the climb towards the plateau. As soon as I get out of sight of the group, I take my clothes off. I do my trace in deep snow. It strengthens the thighs! The city, at the bottom of the valley, is a little hazy. As I walk along the edge of the forest, I stay away from the wind. When I venture towards the centre of the plateau, the breath is noticeable. There, the blown snow remained frozen. Under my feet, she cracks with noises of broken glassware. I eat standing up. Still, I put on my jacket, which I leave open to enjoy the sun’s rays on the skin. I go away and my jacket goes back to the backpack. At the end of the plateau, steep descent into deep snow. I join the itinerary that goes around the summit. There is only one skier’s track. I’m following it. At one point, it turns and goes down a ravine. I know perfectly well that this is the right way, but I want to stay naked for a while longer and I decide to try to keep going straight. I sneak between trees, hollows and bumps. Sometimes I sink to the top of my thighs in all kinds of powdery snow. But finally, I have to admit that at some point it doesn’t pass anymore. Turn around and climb up to the ravine. On the other side I approach the hamlet of Sornin. I make the pleasure last by staying in the shelter of the groves of trees, but when I get very close to the path I took this morning, I have to resign myself to getting dressed again. I’m just finished when two hikers pass by.


  1. Grotte de la Balme Laisser un commentaire
  2. La Tête de la Toura Laisser un commentaire
  3. Le Senepy depuis Mayres-Savel Laisser un commentaire
  4. Séjour en Ariège Une réponse
  5. Balisage au Jocou 2 Réponses
  6. Lances de Malissard Laisser un commentaire
  7. En boucle de Chalais à Lorzier Laisser un commentaire
  8. Ruisseau de la Bourdiole Laisser un commentaire
  9. Mont Valezan Laisser un commentaire