Chaussures

Si je suis nu pour me balader, j’ai néanmoins toujours gardé au pieds mes chaussures de marche. C’est que les chemins des montagnes sont le plus souvent pleins de cailloux et rochers, bouts de bois ou racines d’arbres, quant ce n’est pas des restes de plaques de neige ou de la boue. Rien qui donne vraiment envie d’être pieds nus. Il n’y a vraiment que sur la pelouse des alpages que je permets d’être parfois pieds nus. Mais l’herbe des champs à cette altitude c’est pas du gazon! Ce sont plutôt des touffes d’une herbe dure et sauvage qui a résisté aux neiges de l’hiver et aux mâchoires des vaches durant l’été. Mieux vaut avancer en regardant bien le sol pour éviter les chardons et autres plantes piquantes et les bouses de vaches. Mais quelle sensation de bien-être de fouler cette herbe là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?