Vararey

Après cinq semaines de repos forcé pour soigner un claquage aux ischio-jambiers, quel plaisir de pouvoir enfin reprendre la marche et retrouver mon coin préféré de Chartreuse pour une randonnue inespérée en ce dernier jour de novembre. Départ bien vêtu de trois épaisseurs, mais les couches tombent l’une après l’autre. Je ne garde qu’un gilet sans manche en polaire lors de la traversée de la forêt au sol encore gelé, puis plus rien du tout en débouchant sur l’alpage. Là je me pose et musarde longuement profitant pleinement de ce soleil automnal.


 After five weeks of forced rest to cure a muscular injury to the leg, what a pleasure to finally resume walking and find my favorite area of Chartreuse for an unexpected hike on this last day of November. Departure well dressed with three layers, but the layers fall one after the other. I only keep a sleeveless fleece vest when crossing the forest on the ground still frozen, then nothing at all coming out on the pasture. There I sit down and long dawdle taking full advantage of this autumnal sun.


Une réflexion au sujet de « Vararey »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?