Vararey

Je n’ai pas mis les pieds dans mon coin préféré de Chartreuse de tout l’hiver, mais en ce début de mois de mai, j’espère y trouver encore un peu de neige. Effectivement , dans un replat à l’ombre dans la forêt, je passe brutalement du sol recouvert de feuilles mortes à un tapis blanc vite assez épais. J’ai bien fait de prendre les guêtres. La prairie de Vararey est encore hivernale, alors que certaines années à cette époque c’est un tapis de verdure et de jonquilles.

Je passe à coté d’un grand sapin pour qui cet hiver a été fatal. Plus loin, un autre tronc avec ses branches déchiquetées tendues vers le ciel me sert de terrain de jeu.

Je profite à fond de cette neige inespérée!


I have not set foot in my favorite corner of Chartreuse all winter, but at the beginning of May I hope to find a little snow again. Indeed, in a shoulder in the shade in the forest, I pass brutally from the ground covered with dead leaves to a white carpet quickly thick enough. I did well to take the gaiters. The prairie of Vararey is still winter, while some years at that time it is a carpet of greenery and daffodils.

I pass by a large fir for which this winter was fatal. Farther, another trunk with its jagged branches stretched towards the sky serves as a playground for me.

I take full advantage of this unexpected snow!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?