Col de Marocaz

Ce mois de février bénéficie d’une météo tellement favorable qu’il m’est difficile de résister à l’offre de Bruno d’une randonnue dans les Bauges. Nous sommes 10 au point de départ, dans le village de Cruet. On rentre tout de suite en forêt et malgré l’ombre, vite en tenue. Enfin, pour certains, d’autres mettront un peu plus de temps à s’échauffer. Le chemin s’étire à flanc de vallon au dessus d’un joli torrent. Un petit pont de bois. Des marches en rondins facilitent la grimpette. On se habille sommairement pour traverser la route. Le cheminement passe de chemins creux en points de vue sur la vallée. Un deuxième petit pont : pont des moines ou pont romain. Pique nique dans un champs bien dégagé face au sommets de Belledonne et du Grand Arc. Habillage momentané lorsque l’on retrouve une ferme et la route pour quelques centaines de mètres. Puis on prend une vague chemin qui disparaît sous la neige. On rejoint la Croix de Fer, à peine visible au bord du chemin, et la piste qui va nous amener au col de Marocaz. Des traces de raquettes, mais déjà anciennes. On arrive au col. Rhabillage sommaire encore une fois. Puis on bascule par un petit sentier enneigé qui nous ramène sous la ferme et notre itinéraire de montée. Traversée de la route à un moment sans voiture. Trop tard, en voilà une. Le conducteur sourit en voyant la troupe dénudée à peine dissimulée. Détour par la chapelle maillée, un simple oratoire au bord du chemin. Rencontre avec un vététiste qui s’arrête pour s’enquérir des chemins. Puis c’est la descente finale vers Cruet.

This month of February benefits from such favourable weather that it is difficult for me to resist Bruno’s offer of a hike in the Bauges. We are 10 at the starting point, in the village of Cruet. We go right into the forest and despite the shade, we get undressed quickly. For some, it will take a little longer for others to warm up. The path stretches out on the side of a small valley above a pretty stream. A small wooden bridge. Log steps make climbing easier. We dress summarily to cross the road. The trail passes from hollow paths to viewpoints over the valley. A second small bridge: monks’ bridge or Roman bridge. Picnic in an open field facing the summits of Belledonne and the Grand Arc. Temporary dressing when we reach a farm and the road for a few hundred meters. Then we take a vague path that disappears under the snow. We reach the Iron Cross, barely visible at the side of the road, and the track that will take us to the Marocaz pass. Snowshoe tracks, but already old. We arrive at the pass. Rough re-dressing once again. Then we switch to a small snow-covered path that takes us back under the farm and our climbing route. Crossing the road at one time without a car. Too late, here’s one. The driver smiled as he saw the bare troop barely concealed. Detour by a chapel, a simple oratory by the roadside. Meeting with a mountain biker who stops to ask about the roads. Then it’s the final descent to Cruet.

2 réflexions sur « Col de Marocaz »

  1. Super petite randonnue très agréable. La première pour moi mais sûrement pas la dernière, j’ai été conquise par l’aventure d’être nu à marcher dans la neige en hiver : génial. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *