Forêt d’Ecouves

Voyage pour raison familiale en Normandie. J’en profite pour faire du geocaching. Et par chance, des caches se trouvent dans la foret d’Ecouves.
Je me gare sur une route forestière et trouve aussitôt la première cache. Habillé, car au bord de la route et à proximité de personnes qui chargent une voiture avec du matériel. Puis je m’éloigne vers une deuxième. Assez vite, je quitte la route, prends un chemin puis tire directement tout droit dans la direction de la cache. Je me déshabille malgré le temps humide et frais. Je trouve la cache près d’une stèle perdue en pleine forêt.
Je continue à me promener un peu au hasard. Je traverse une petite route goudronnée, plusieurs traces de débardage boueuses et récentes. Par endroits, les troncs sont encore couchés là, prêts à être emportés. D’ailleurs, non loin, j’entends le bruit de moteurs de tronçonneuses. Partout, aussi bien dans l’organisation des parcelles que dans les traces des coupes, se sent l’exploitation méthodique du bois. Je me promène entre des alignements d’arbres rectilignes ou un coin de forêt recouvert de mousse verdâtre qui rend le paysage assez fantasmagorique.
Finalement, en m’orientant au gps, je retrouve le carrefour où je suis garé et me rhabille juste avant de déboucher du bois.